banner dailyfit halterophilie homme guide ultime femme conseils

Guide ultime de l’haltérophilie olympique

Si vous êtes un athlète intéressé par le développement de la puissance et de la performance ou un guerrier du week-end à la recherche d’un programme d’exercice avec le meilleur rapport qualité-prix, laissez-moi vous présenter l’haltérophilie olympique.

banner dailyfit halterophilie homme guide ultime femme conseils

L’haltérophilie olympique (également appelée Oly lifting ou simplement haltérophilie) est un sport de force et de puissance qui consiste à soulever des poids maximums à l’arraché, à l’épaulé-jeté et à l’épaulé-jeté.

Vous n’êtes pas intéressé par la compétition ? Pas de problème. L’haltérophilie est imbattable pour développer la force musculaire, la puissance, la stabilité, la mobilité et l’explosivité. Ces avantages s’étendent à d’autres sports, améliorent la condition physique générale et contribuent à la prévention des blessures.

Consultez notre guide ultime de l’haltérophilie olympique pour tout savoir sur ce sport, obtenir un guide étape par étape pour l’exécution des levées et des ressources d’entraînement complètes.

Introduction à l’haltérophilie olympique

L’haltérophilie est un sport impressionnant qui exige de la force, de la puissance et une précision technique chirurgicale.

C’est parce que les levées sont difficiles à apprendre et à exécuter correctement qu’il faut des années pour devenir un haltérophile compétitif.

L’haltérophilie comprend deux mouvements : l’arraché et l’épaulé-jeté.

L’arraché consiste à ramasser une barre d’haltères chargée au sol et, dans un mouvement fluide et explosif, à lancer le poids au-dessus de sa tête. Vous devez ensuite vous relever en tenant ce poids.

L’épaulé-jeté exige que vous tiriez la barre de façon explosive du sol sur votre poitrine en position de rack avant (c’est l’épaulé-jeté). Ensuite, vous devez presser le poids au-dessus de votre tête et vous relever.

Histoire de l’haltérophilie

L’haltérophilie olympique doit son nom au fait qu’il s’agit d’un sport olympique.

L’haltérophilie a été présentée pour la première fois aux Jeux olympiques d’Athènes en 1896, bien que ce sport ait des origines bien plus anciennes.

Selon USA Olympic Weightlifting, des sports similaires sont pratiqués depuis l’Antiquité, puisqu’on trouve des traces de compétitions de force en Grèce et en Égypte. Depuis, le sport a lentement gagné en popularité et, en 2000, les femmes ont rejoint la compétition aux Jeux olympiques de Sydney.

Avantages de l’haltérophilie olympique

Parce que les mouvements d’haltérophilie olympique sont si techniques et difficiles, mais qu’ils requièrent également beaucoup de force et de puissance, vous bénéficiez de tous les avantages pour votre corps.

La force

Tout d’abord, l’haltérophilie vous rendra plus fort, beaucoup plus fort. Les bases de l’arraché comprennent une variation de squat, et l’épaulé-jeté nécessite un épaulé-jeté et un développé couché. L’haltérophilie est un sport de force, vous deviendrez donc plus fort en mettant plus de poids sur la barre.

Plus de muscle

La plupart des gens développent plus de muscles au fur et à mesure qu’ils augmentent leur force maximale et leurs totaux de poids au fil du temps. Les haltérophiles sont souvent très musclés, en particulier au niveau du dos et des trapèzes, car ces muscles doivent s’adapter aux lourdes charges.

Puissance et explosivité

Déplacer des poids lourds lentement nécessite de la force. Déplacer des poids lourds rapidement nécessite de la puissance.

L’haltérophilie olympique n’a pas son pareil pour développer la puissance brute et l’explosivité. En fait, selon une étude publiée dans Sports Medicine, l’haltérophilie améliore la force maximale isométrique et le taux de force contractile bien plus que les autres sports de force et de puissance.

Stabilité et mobilité

Vous ne pensez peut-être pas qu’une souplesse incroyable et de gros muscles vont de pair, mais le monde extraordinaire de l’haltérophilie est là pour vous prouver le contraire.

Article lié :   Qu'est-ce qu'une séance d'entraînement fractionnée ? 

L’arraché, en particulier, exige une incroyable mobilité des chevilles, des hanches et des épaules, ainsi qu’une stabilité articulaire et une force musculaire correspondantes. La pratique régulière de l’haltérophilie avec une forme correcte permet d’améliorer considérablement la souplesse et la stabilité des articulations.

Développement de l’athlétisme

L’augmentation de la force, de la puissance, de la mobilité et de la souplesse se traduit généralement par une amélioration de la coordination et de l’athlétisme. La plupart de ces adaptations pour les débutants sont dues aux nombreuses adaptations neurologiques qui se produisent lorsque vous effectuez ces mouvements de manière répétée.

Avec le temps, votre capacité à recruter les fibres musculaires nécessaires pour effectuer le mouvement rapidement devient plus efficace, et ces améliorations se répercutent sur tous les autres mouvements.

C’est la raison pour laquelle de nombreux athlètes universitaires et professionnels intègrent l’haltérophilie dans leur programme athlétique global – cela fonctionne.

Courage et détermination

Je ne pense pas que l’on parle assez du courage et de la détermination que requiert l’haltérophilie. Lancer des charges au-dessus de sa tête est effrayant. Décortiquer et travailler sans fin les détails de ces levées est épuisant et demande du courage.

L’haltérophilie augmentera votre courage, votre résistance mentale et votre confiance en vous. Si vous pouvez vous fixer des objectifs ambitieux et vous y tenir dans la salle de sport, cela peut avoir des répercussions profondes sur d’autres aspects de votre vie.

Les bases de l’haltérophilie olympique

Le jeu de longue haleine

L’haltérophilie olympique est un sport très technique qu’il faut des années pour maîtriser. Que vous souhaitiez concourir un jour ou simplement ajouter l’arraché et l’épaulé-jeté à votre programme d’entraînement, il s’agit d’un travail de longue haleine. Il est essentiel de comprendre cela et de se fixer des objectifs réalistes pour pratiquer l’haltérophilie en toute sécurité et de manière efficace.

Les entraîneurs d’haltérophilie s’accordent à dire que les débutants devraient se consacrer entièrement à la maîtrise des aspects techniques de chaque mouvement avant d’ajouter du poids à la barre.

Mobilité et stabilité

La relation entre la mobilité et la stabilité est un aspect essentiel de l’haltérophilie.

Si vous n’êtes pas un athlète, vous devrez probablement travailler les deux, mais plus de gens ont besoin d’aide avec le niveau de mobilité requis pour l’haltérophilie.

Vous pouvez intégrer des exercices de mobilité à vos échauffements quotidiens afin de maximiser l’efficacité et de préparer votre séance d’entraînement.

Vidéos des exercices de mobilité :

Les meilleurs exercices de mobilité pour l’haltérophilie (haut et bas du corps) 

5 meilleurs exercices de mobilité et de flexibilité pour l’épaulé-jeté, le squat avant et l’épaulé-jeté

Flexibilité et mobilité pour l’haltérophilie – 20mins

Un sport très technique

L’apprentissage de l’haltérophilie olympique est beaucoup plus complexe que l’apprentissage de n’importe quel autre type de mouvement de force.

Le positionnement du corps doit être parfait à chaque étape de l’exercice, et tout écart par rapport à la posture correcte peut entraîner de graves blessures. C’est pourquoi vous devez venir à ce sport avec la volonté d’apprendre et la patience d’aller jusqu’au bout.

Équipement d’haltérophilie olympique

Selon la Fédération internationale d’haltérophilie, les compétiteurs doivent porter un singlet et peuvent choisir de porter des protège-poignets, des genouillères, une ceinture de levage et des chaussures d’haltérophilie olympique approuvés par la fédération.

Comme pour tous les sports de force, l’organe directeur a des exigences et des restrictions spécifiques pour chaque type d’équipement. Veillez à lire le règlement avant d’investir.

Guide du débutant en haltérophilie olympique

Qu’est-ce qu’un débutant ?

Lorsque vous commencez un programme d’entraînement musculaire, vous devez connaître votre niveau d’entraînement afin d’établir un programme approprié.

La plupart des entraîneurs d’haltérophilie classent les débutants dans la catégorie des personnes qui pratiquent l’haltérophilie depuis moins de 6 mois.

Échauffement, mobilité et prévention des blessures

Vous ne pouvez pas vous permettre de relâcher votre échauffement lorsque vous lancez de gros poids au-dessus de votre tête.

Les principes d’un bon échauffement pour l’haltérophilie sont similaires à ceux de tout autre entraînement de résistance, mais ils sont encore plus importants.

Prévoyez 5 à 10 minutes de cardio léger, puis effectuez 3 à 5 exercices de mobilité pour corriger vos faiblesses et vous préparer à la séance à venir.

Veillez à incorporer au moins un exercice de triple flexion (flexion des chevilles, des genoux et des hanches) sur toute l’amplitude du mouvement.

Article lié :   Le Drainage Lymphatique : Avant et Après

Vous terminerez ensuite votre échauffement avec la barre. Commencez par au moins une série avec la barre, puis augmentez lentement le poids jusqu’à ce que vous soyez prêt à effectuer vos séries de travail.

La prévention des blessures en haltérophilie est identique à celle de tout autre sport de force.

Effectuez toujours un échauffement complet et adapté à vos besoins.

Soyez infatigable dans votre engagement pour une bonne forme d’haltérophilie.

Écoutez votre corps : Donnez la priorité au repos et à la récupération

Trouver un entraîneur et une salle 

Si vous voulez vraiment apprendre l’haltérophilie olympique, vous aurez tout intérêt à travailler avec un entraîneur certifié et à vous entraîner au moins à temps partiel dans une salle de sport spécialisée.

L’entraînement ne rend pas seulement l’haltérophilie plus sûre en vous fournissant des commentaires sur votre forme d’haltérophilie, mais il accélère également vos progrès.

En suivant un programme écrit par un entraîneur d’haltérophilie, vous ne perdrez pas de temps à passer d’un programme à l’autre, ce qui ralentit les progrès.

Vous pouvez consulter l‘annuaire des entraîneurs d’haltérophilie des États-Unis pour trouver un professionnel qualifié près de chez vous.

Les salles d’haltérophilie olympique n’étant pas très populaires, vous aurez peut-être du mal à en trouver une. Vous pouvez commencer par votre salle de CrossFit locale. De nombreuses salles disposent d’entraîneurs d’haltérophilie certifiés et expérimentés, c’est donc un bon point de départ.

Fixer des objectifs et suivre les progrès

Comme pour toute activité sportive, demandez à un entraîneur expérimenté de vous aider à fixer des objectifs ambitieux mais sûrs.

Vous devrez également tenir un journal d’entraînement. Que vous utilisiez une application ou un carnet de notes en marbre, notez vos chiffres pour évaluer vos progrès au fil du temps.

Nutrition pour l’haltérophilie olympique

L’haltérophilie est un sport basé sur la performance, donc la considération nutritionnelle la plus importante est de s’assurer que vous mangez suffisamment pour alimenter votre entraînement.

Les athlètes de force devraient consommer quotidiennement 1 gramme par livre de poids corporel, avec beaucoup de glucides et une quantité modérée de graisses saines.

Privilégiez les aliments complets la plupart du temps et consultez un coach en nutrition si vous envisagez de pratiquer ce sport en compétition.

Tutoriel d’haltérophilie olympique

Maîtriser l’arraché : Guide étape par étape

Travaillez avec un entraîneur d’haltérophilie qualifié pour apprendre la bonne forme si vous n’avez jamais fait d’arraché auparavant. Vous pouvez commencer à apprendre en utilisant un goujon en bois ou un tuyau en polychlorure de vinyle.

Voici quelques compétences de base pour maîtriser l’arraché :

  1. Apprendre la prise en crochet (hook grip)
  2. Maîtriser l’accroupissement au-dessus de la tête avec un poids
  3. Comprendre le timing de l’arraché
  4. Renforcer la force du tronc et la stabilité des épaules

Une fois que vous avez accompli cela, vous êtes prêt à faire l’arraché.

Trouvez votre position de départ. Vos pieds doivent être écartés d’environ la largeur des épaules, la barre reposant au milieu de vos tibias et au-dessus du milieu du pied.

Saisissez la barre avec une prise large, les bras tendus mais détendus. Les genoux et les hanches doivent être fléchis. Votre poitrine et votre tête doivent être maintenues hautes, de sorte que vos épaules soient plus hautes que vos hanches, qui sont plus hautes que vos genoux.

Le décollage. C’est ici que vous commencez à développer la puissance explosive nécessaire pour amener la barre au-dessus de votre tête.

Poussez sur vos jambes et amenez la barre à la hauteur des genoux. Alors que vos jambes commencent à se redresser, le reste de votre corps conserve la même position de départ.

La barre doit rester très proche de votre corps.

  1. La première traction. Lorsque la barre passe au niveau du genou, étendez complètement votre corps (triple extension) pendant que la barre passe au niveau de la cuisse.
  2. Fin de la traction. Poussez fort en décollant les jambes du sol, comme si vous sautiez directement en l’air. Une fois en l’air, haussez fortement les épaules. Cela permet à la barre de se déplacer vers le haut pendant que vous vous accroupissez pour la rattraper.
  3. La réception. C’est là que le timing est essentiel. Alors que la barre continue de s’élever de manière contrôlée, vous atterrissez en position de squat profond et  » attrapez  » la barre au-dessus de votre tête.
  4. Levez-vous. Une fois que vous avez absorbé la force de la barre et que vous vous êtes stabilisé en position de squat au-dessus de la tête, il vous suffit de vous lever pour terminer l’exercice.
Article lié :   8 heures de sommeil pour palier le manque et la fatigue

Maîtriser l’épaulé-jeté : guide étape par étape

  1. Apprenez la prise en crochet.
  2. Construire un deadlift et un overhead press solides.
  3. Comprendre le timing de l’épaulé-jeté.
  4. Pratiquez la position de puissance et les différentes variations de l’épaulé-jeté.

Une fois que vous avez construit cette base, vous êtes prêt à faire l’épaulé-jeté.

Trouvez votre position de départ. Vos pieds doivent être écartés d’environ la largeur des épaules et vos orteils doivent former un léger angle.

Votre position de départ devrait ressembler à celle d’un soulevé de terre conventionnel, avec votre prise à l’extérieur de vos genoux, vos épaules au-dessus de la barre et vos tibias qui touchent la barre.

La deuxième traction. C’est de loin la partie la plus difficile et la plus technique de l’exercice, alors soyez très patient avec vous-même pendant que vous l’apprenez.

La puissance de ce mouvement vient de vos hanches, pas de vos bras, alors visualisez la poussée de vos hanches vers l’avant pour créer la traction.

Une fois que l’haltère a passé votre genou, poussez vos hanches vers l’avant, et lorsque la barre s’envole, vous passez sous elle et vous vous retrouvez en position de rack avant.

La prise. En un seul mouvement fluide, vous faites flotter la barre vers le bas en utilisant la position de rack avant et vous vous inclinez légèrement pour absorber la force du poids qui descend.

L’épaulé-jeté. En haltérophilie, vous pouvez faire un squat ou un split jerk, mais nous nous concentrerons sur le squat jerk traditionnel.

Une fois que vous aurez plongé, vous ferez une poussée en utilisant tout votre corps, en pressant le poids au-dessus de la tête et en tombant en position de demi-squat simultanément.

Récupérez et relevez-vous. Verrouillez vos bras et stabilisez-vous avant de vous lever. Une fois que vous vous sentez complètement solide, levez-vous avec les bras verrouillés pour terminer l’exercice.

Entraînement en haltérophilie : Régressions et progressions

L’arraché et l’épaulé-jeté se composent de plusieurs étapes et nécessitent l’exécution parfaite de plusieurs petits mouvements de progression.

Bien que cela puisse sembler impressionnant au départ, sachez que chaque mouvement peut être décomposé en ses éléments constitutifs et exercé séparément afin que vous puissiez le maîtriser avant de l’enchaîner.

Exercices d’haltérophilie

Voici quelques-uns des nombreux exercices d’haltérophilie qui peuvent être utiles pour apprendre les mouvements d’haltérophilie olympique et surmonter les difficultés les plus courantes.

Exercices d’arraché

Exercices de nettoyage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut